Accueil » Ellistat se développe à vitesse grand V

Ellistat se développe à vitesse grand V

L’entreprise Ellistat conçoit des solutions logicielles dédiées à la production industrielle 4.0. Créée en Haute-Savoie en 2017, l’entreprise est en forte croissance, notamment grâce au succès de son logiciel phare APC auprès des industriels. Trophée de l’innovation catégorie Start-Up (salon Global Industrie 2019), trophée de l’Innovation catégorie logiciels remis en 2022 (salon Simodec 2020). Le maître mot, chez Ellistat, est l’innovation à 360 degrés pour toujours avoir une longueur d’avance. Qu’il s’agisse des logiciels qu’elle développe, de son esprit start-up qui combine agilité et vision à long terme, des nouveaux locaux qu’elle occupe pour accompagner l’évolution de son effectif (de 1 à 20 personnes en 4 ans), ou encore du style managérial de son dirigeant fondateur Davy Pillet. L’équipe d’Ellistat présentera son savoir-faire dans le cadre de démonstrations sur postes de travail lors du prochain salon GLOBAL Industrie Paris Villepinte 2022. Elle invite les visiteurs à venir échanger avec ses spécialistes de l’usinage 4.0.
Lecture : 7 minutes

A l’origine de ce succès, une histoire d’hommes, de transmission de père en fils, tous deux ingénieurs de formation.

Le logiciel phare d’Ellistat nommé APC -Automated Process Control-, est en effet issu de dix ans de développements initiés par le père du fondateur Maurice Pillet (statisticien formé à l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, Directeur de recherche au Laboratoire SYMME, inventeur des concepts de tolérancement inertiel et de pilotage inertiel des processus)  et le laboratoire SYMME de l’Université Savoie Mont-Blanc.  Trentenaire, Davy Pillet aime les défis. Le Polytechnicien bénéficie d’expériences significatives dans l’industrie (Areva, Tefal) et d’une culture orientée production (amélioration continue, process, qualité). Il décide d’appliquer les concepts d’APC au niveau industriel. Il travaille à simplifier, démocratiser la technologie pour la rendre accessible à l’ensemble des usineurs et crée la société Ellistat en 2017. Celle-ci est rapidement soutenue et accompagnée dans le développement d’APC, notamment par une prestigieuse entreprise suisse d’horlogerie qui s’implique dans l’évolution de la solution, l’utilise au quotidien et teste les nouveaux développements.

APC, l’autopilote de la machine-outil

APC est une technologie révolutionnaire qui permet d’asservir les machines-outils. Objectif : une qualité de conformité dès la première pièce usinée. Le logiciel automatise le processus de réglage des machines-outils à partir de la mesure d’une seule pièce. Les gains pour les industriels sont multiples : diminuer de 75% les temps de réglages, d’arrêts machines et de changement de séries ; réduire de 90% les rebuts en recentrant au mieux la production ; limiter l’empreinte écologique -productivité machine et économies matière- et faciliter le recrutement en simplifiant le travail du réglage machine. Au final, les gains moyens annuels sont d’environ 20K€ par machine-outil pilotée.

L’objectif d’Ellistat est de devenir le leader du pilotage des activités d’usinage dans un contexte industriel en pleine transformation 4.0.

C’est dans ce cadre que l’entreprise a récemment signé un accord de rapprochement avec le Cetim visant à optimiser le pilotage et la surveillance en usinage avec des solutions conviviales et simples à configurer et à utiliser par les Méthodes et les opérateurs. Davy Pillet commente : « Chez Ellistat, nous croyons que notre créativité et que nos capacités de développement permettront de construire demain un monde dans lequel produire les composants qui sont indispensables à notre vie quotidienne sera plus simple, plus automatisé et plus pratique. Oui, nous pensons que la technologie peut aider à mieux produire et c’est en cela que nous nous appliquons chaque jour à créer les meilleures solutions logicielles pour automatiser chaque jour un peu plus l’industrie. »

En plus du logiciel APC, d’autres solutions logicielles sont développées et proposées par Ellistat qui vise l’excellence opérationnelle dans toutes les étapes de la production.  

Il s’agit du module SPC -Statistical Process Control- pour maîtriser la production en temps réel, du module CES -Contrôle par Échantillonnage Statistique- pour la réduction du nombre de contrôles, du module SI -Statistiques Industrielles- pour l’analyse des données en 2 clics. Enfin, le module elearning est une offre de formations pour développer le savoir-faire autour du Lean, du Six Sigma et des outils qualité. Elles sont conçues pour être accessibles à tout public, même lorsqu’il s’agit de statistiques.

Cinq ans après sa création, Ellistat compte une cinquantaine d’entreprises (secteurs horlogerie, automobile, médical, sous-traitance mécanique) équipées de sa solution APC en France et en Suisse. Avec pour objectif la conquête de marchés à l’international, les premières ventes ont été réalisées en Italie, prochainement en Allemagne.

L’ADN d’Ellistat est basé sur des valeurs liées à l’humain, à l’écologie et à la culture de la réussite.

Depuis 2017, l’équipe s’est étoffée. Elle est passée de 10 à 20 personnes entre 2021 et 2022. La moyenne d’âge est d’environ 28 ans, l’effectif est découpé en trois blocs – développement – commercial – R&D.

Davy Pillet explique : « Fin 2018, l’équipe cœur d’Ellistat comprenait 4 personnes. Nous étions très proches et la communication était aisée car nous partagions le même bureau. Par la suite, je me suis demandé comment grandir en gardant le même esprit. L’idée était de recruter de nouvelles personnes tout en conservant des perspectives d’évolutions et de vraies responsabilités pour les plus anciens. »

C’est pour cela qu’Ellistat a opté pour le management distribué. L’objectif est à la fois de confier à chacun des responsabilités (rôles) qui correspondent à son niveau actuel et de donner de la vision sur les possibilités d’évolution.  « Il n’y a pas un manager pour 8 personnes mais 20 rôles pour 8 personnes, commente Davy Pillet. Ce qui permet à chacun de pouvoir prendre des responsabilités et d’être reconnu sans avoir à justifier d’être meilleur que ses collègues. Il est ainsi beaucoup plus facile de se reconnaitre dans son travail et d’y trouver sa raison d’être. La hiérarchie continue d’exister, il y a toujours des managers, mais dans un cadre comme celui-ci, le manager devient un rôle et non une fonction. » Et Davy Pillet de conclure : « Chez Ellistat, nous avons la culture de la réussite et nous visons toujours l’excellence. Je suis fier de l’évolution de notre solution APC, des développements qui ont été réalisés, et ce n’est que le début. »

Lire la suite
Sur le même sujet

Universal Robots ajoute un tout nouveau modèle de 20 kg de charge utile

L’UR20 est la meilleure démonstration à ce jour de l’innovation inégalée d’Universal Robots dans le domaine de la cobotique. Avec sa conception d’articulations entièrement nouvelles, son utilisation permettra des temps de cycle encore plus rapides ainsi que la capacité de gérer des charges plus lourdes. Sa portée de 1750 mm a été conçue pour travailler […]

IRB 5710 & IRB 5720 : nouveaux robots ABB à forte capacité

« Ces nouveaux robots accélèrent l’expansion continue d’ABB sur le marché à croissance rapide des véhicules électriques, répondant à la demande des clients voulant des robots robustes associant vitesse, précision de trajectoire et dextérité nécessaires à l’exécution de tâches complexes d’assemblage de batteries de véhicules électriques », déclare Joerg Reger, Directeur Général de la branche d’activité automobile […]